Armel Tripon devient parrain du chantier Sailscow !

Le monde de la course au large a toujours été un laboratoire pour celui de la croisière.

Pendant que nous construisions notre premier Sailscow, Armel s’engageait sur le Vendée Globe, à bord d’un bateau à carène de Scow, l’Occitane en Provence. Comme vous le savez, Armel a fini 11ème, avec pour J3 son tourmentin, tout en étant le plus rapide dans les mers du Sud, de l’équateur aller… à l’équateur retour.

Et ce, sans jamais se départir de sa bonne humeur et de son bonheur d’être en mer !

Parce qu’il partage le même intérêt que nous pour les carènes de scow, et que nous sommes aussi autodidactes donc passionnés, nous avons la joie de vous annoncer qu’Armel nous fait l’honneur de parrainer le chantier SAILSCOW !

Mais laissons lui la parole :

« C’est avec plaisir que je participe modestement au lancement de ce superbe scow de croisière ! Cette carène que j’ai pu tester en course autour du globe m’enchante forcément. Et je m’imagine sans mal en croisière sur un scow pour profiter pleinement  de la performance en navigation, avec une facilité de passage dans la mer mais également de la convivialité et le confort incroyable au mouillage que procure le scow. J’ai hâte de l’essayer ! » Armel

C’est sûr, il n’y pas de meilleure motivation pour faire de nos bateaux les ambassadeurs d’un nouveau mode de vie en mer !