Et voici le projet de 42 pieds « Exploration », pour les globe-trotteurs et arpenteurs des glaces !

Quelques mois après un premier jet d’esquisses sur le 14 m, voici le Sailscow « Exploration », en version 42 pieds. L’ADN de la marque reste bien présent et révèle encore plus son potentiel et sa polyvalence. Ce coureur des mers présente de multiples atouts pour parcourir le monde, des tropiques aux calottes glaciaires…

La belle gueule d’un baroudeur robuste

L’ajout d’une casquette rigide et très vitrée signe le caractère hauturier et aventureux de ce nouvel opus.

Le grand frère du Sailscow 37 affirme déjà son tempérament en offrant toutes les facilités pour le voyage au long cours : un dog house protecteur, une vision panoramique à l’intérieur comme à l’extérieur, de multiples hublots pour l’aération, un plan de pont limpide et un gréement efficace tout en restant raisonnable ! A la fois solide et léger (autour de 7 tonnes), il est capable de monter les vagues comme de pousser la glace grâce à son étrave atypique. Un parfait compromis entre coureur des mers et coffre-fort des pôles !

« Pour tout vous dire , notre architecte Gildas Plessis est un amoureux du Grand Nord, comme moi et ma femme : ce bébé-là on l’a pensé comme s’il était pour nous ! »

Un intérieur cosy ET fonctionnel :

La configuration 3 cabines, avec 3 salles de bains et un petit salon.

L’intérieur de ce Sailscow de 12.60 mètres concilie efficacité et confort. Vous trouverez dans cette version 3 cabines doubles spacieuses, chacune dotée d’une salle de bains, ce qui facilite la location ou l’accueil des parents et amis. Vous disposez aussi d’un vaste carré, d’une cuisine immense et d’un petit salon cosy.

En vue d’un programme de grand voyage, nous avons sacrifié la 4ème cabine pour profiter d’une soute spacieuse où stocker beaucoup de matériel. Des stores et une bonne ventilation sont prévus pour vous protéger de la chaleur sous les Tropiques et un circuit de chauffage en option trouvera sa place dans le bateau, pour les candidats aux Pôles…

Les caractéristiques techniques du Sailscow 42 :

  • Longueur : 12.60 m
  • Largeur : 4.45 m
  • TE quillard : 1.80 m
  • TE quille relevable : 2.40/1.20 m
  • Masse estimée : 7 t
  • Motorisation : 30 à 50 CV selon le programme
  • SV au près : 93 m2
  • SV au portant : 225 m2
  • Ratio au près : 13.3 m2/tonne
  • Ration au portant : 32 m2/tonne
  • Matériau : sandwich verre/mousse/epoxy

Alors vous en dites quoi ? Vous vous y voyez : un peu, beaucoup, passionnément ?

+2

4 réponses sur “Et voici le projet de 42 pieds « Exploration », pour les globe-trotteurs et arpenteurs des glaces !”

  1. Bonjour, je suis enthousiasmé par ce voilier et partage vos convictions sur ce type de carène.
    Est il possible de prévoir une version avec double barre à roue ?

    Merci
    Nabil

    1. Bonjour, oui c’est possible bien entendu, avec un surcoût. Nous ne proposons pas cette configuration d’emblée car le bateau sera très stable et moins raide qu’un voilier classique, ce pour quoi nous proposons une barre franche en standard, pour se faire plaisir à la barre. Pour les inconditionnels de la barre à roue l’option est prévue bien sûr dans cette version grand voyage. Néanmoins nous pensons préférable de ne mettre qu’une barre à roue pour laisser de la place pour circuler dans le cockpit. L’option deux barres à roues reste bien sur possible, avec un surcoût. Pour un grand voyage, cela peut même être rassurant d’avoir deux systèmes de barre. Dans tous les cas le bateau est bi-safrans pour assurer la stabilité à toutes les allures, vu sa puissance. N’hésitez pas à nous contacter pour échanger (voir Menu contact) ou prendre rdv pour visiter le chantier. Bien cordialement Jean-Michel Linck

  2. Bonjour,
    J’ai été propriétaire d’un catamaran, un FP Lipari 41, mais la problématique de la place de port ainsi que les performances au près me font réfléchir à une éventuelle nouvelle acquisition plutôt monocoque. Ma cible : Une carène type Scow plutôt en 44″, une quille relevable et un salon de pont (type Moody 41 DS mais à un prix raisonnable). Un plus, la motorisation électrique.
    J’ai été surpris de voir une partie de cette cible dans un journal de voile. Sauriez-vous faire le 100% ?

    1. Bonjour monsieur Gargot,
      je pense qu’il faudrait se rencontrer et mettre votre projet en détail noire sur blanc avec l’architecte, car c’est un nouveau bateau.
      Nous sommes bien sur capable de réaliser l’ensemble, mais je ne peu pas vous faire un devis tant que je ne connait pas, votre programme et vos exigence.
      Vous pouvez me joindre par mail ou sur mon tél: 0767419360.
      Bien cordialement
      Jean Michel Linck

Les commentaires sont fermés.